Comment prendre soin de la mémoire et pourquoi c’est important

La santé de chacun est la chose la plus importante. C’est l’une des phrases les plus répétées et les plus précises qui existent, mais est-ce que tout est nécessaire pour en prendre soin comme il le mérite ? Sûrement beaucoup de gens quand on parle de Santé ils pensent à des problèmes physiques, mais limiter physique à un terme aussi large que la santé est incorrect. La santé va beaucoup plus loin nous vient directement à l’esprit. Peut-on dire qu’on est en bonne santé si on a des problèmes mentaux ? La réponse à cette question est un non catégorique.

La mémoire est une capacité qui devrait être entretenir, conserver et utiliser tout au long de la vie. Pour quelle raison? Car en mémoire nous stockons toutes les expériences acquises au cours de notre existence. Sans elle, nous vivrions comme dans un présent éternelsans savoir qui nous sommes, d’où nous venons, ni quels sont nos projets.

Nous savons aujourd’hui que l’organe spécialisé dans le stockage et la récupération de la mémoire est le cerveau. C’est un organe très complexe, que nous commençons à comprendre. Contrairement aux autres organes du corps, ce n’est pas une structure homogène, mais plutôt avec surspécialisations dans ses différents lobes. Plus précisément, les circuits liés à la mémoire se situent principalement dans les lobes temporaux.

La cerveau est si important que grâce à lui nous avons le capacité de penser, de ressentir, de prendre des décisions, de se souvenir…. C’est dans cette dernière action que beaucoup de gens sentent que leur cerveau commence à défaillir, en souvenirs, c’est-à-dire en mémoire.

La mémoire joue un rôle crucial dans nos vies, puisque grâce à elle nous gardons le connaissances qui nous aident à développer partout dans le monde. Pour cette raison, et afin d’avoir une bonne mémoire, il faut absolument exercer de manière optimale. Pour atteindre cet objectif, nous allons aujourd’hui expliquer comment exercer la mémoire à travers quelques conseils, mais nous allons d’abord clarifier certaines autres choses liées à la mémoire.

Quand l’oubli doit-il nous concerner ?

Tous les oublis ne sont pas inquiétants. Par exemple, le phénomène de mot sur le bout de la langue, c’est-à-dire lorsque vous êtes sur le point de vous souvenir de quelque chose mais qu’il n’est pas tout à fait arrivé. Un nom, une rue, une date mais, au bout de quelques minutes et sans effort apparent, la donnée devient présente, ces les oublis éphémères sont presque toujours bénins. L’oubli dû à un manque d’attention est également bénin. La raison en est que nous n’avons pas un cerveau multitâche, capable d’effectuer plusieurs activités en même temps. Cependant, en cas d’oubli, le fantôme d’alzheimer elle devient présente, surtout après un certain âge, puisque la perte de mémoire en est le symptôme cardinal.

Initialement, la perte de mémoire se traduit par ne pas se souvenir de faits ou de données récemment acquis. De ce fait, des questions sont posées à plusieurs reprises, le même nombre de steaks est acheté chaque jour, des dates précises (anniversaires, rendez-vous médicaux,…) ou des noms de personnes connues ne sont pas retenus, et il est impossible de retrouver des objets stockés dans lieux insolites. . L’oubli rend déjà difficile la réalisation des activités quotidiennes. Dans ce contexte, un neurologue doit être consulté sans plus tarder. Il existe aujourd’hui des thérapies de grande valeur.

Conseils pour garder votre mémoire active

  • ouieuh une personne active : éviter la passivité et mener des activités qui nous font sentir utiles et que nous faisons partie de la société.
  • Prendre soin de la nourriture manger sainement et essayer de dormir 6 à 8 heures par jour, afin de se sentir bien reposé et d’aider le cerveau à mieux fonctionner.
  • interagir avec les gens c’est crucial, ça nous « oblige » à rester actif, à utiliser le langage et à se prendre la tête.
  • Oxygénez-vous correctement et entraînez-vous détente par la respiration
  • N’arrêtez jamais d’apprendre de nouvelles choses : montrer de l’intérêt et du désir d’apprendre, d’être impressionné par la connaissance. Ne perdez jamais la curiosité d’en savoir plus.
  • ouieuh Indépendant. Ne laissez pas les autres vous aider en tout.
  • jeux de mots: Actuellement, il existe de nombreux jeux qui aident à pratiquer la langue d’une manière qui nous aide à ne pas oublier les mots. En plus des jeux de mots, les jeux de société permettent également de stimuler l’esprit.
  • Ret aller. N’arrêtez jamais de sourire car le rire enlève le stress qui, à de nombreuses reprises, est à l’origine des problèmes de mémoire.
  • jamais laisserar compter les batailles: racontez tous vos souvenirs à vos enfants, petits-enfants, voisins… et s’ils ne veulent plus les entendre, essayez de tenir un journal ou des souvenirs dans lesquels vous pourrez capturer tous vos souvenirs au jour le jour.
  • IntroduitCir nouvelles dans votre quotidien pour éviter de tomber dans la monotonie.
  • stimuler tous les senssentir des fleurs, écouter de la musique classique, voir de précieuses œuvres d’art….
  • Laissez libre cours à votre imagination. C’est très utile et très facile à faire. Imaginer la fin d’un film ou d’un livre qu’on lit, mettre un visage sur les gens au fur et à mesure qu’ils surgissent dans les conversations…
  • Lis C’est extrêmement utile, car l’un des avantages de la lecture est qu’elle aide à résoudre les problèmes de mémoire en la stimulant.
  • observerra autour de vous et faites la liste de tout ce que vous voyez dans la rue.
  • Faites de l’exercice physique.
  • Écoutez la radio et regardez les programmes culturels à la télévision.
  • Expliquez vos connaissances aux petits qui vous entourent.
  • Gardez notre environnement propre.
  • Regardez de vieilles photos et vidéos.
  • Écrire des lettres, des recettes ou toute autre chose qui nous intéresse.

Quelques recommandations peuvent nous aider prévenir ou détecter ces maladies à tempspréservant ainsi cette faculté aussi importante que la mémoire :

  1. Soyez positif, essayez de voir le bon côté des choses, cherchez des solutions au lieu de ruminer sur les problèmes
  2. Ayez une alimentation saine et variée, particulièrement riche en fruits et légumes frais
  3. Maintenir un bon niveau d’activité mentale et sociale
  4. Ne vous exposez pas à des situations dangereuses pouvant impliquer un traumatisme
  5. Ne consommez pas de boissons alcoolisées en excès.
  6. Exécuter un programme d’exercices physiques qui ne soit pas excessivement intense, mais régulier
  7. Sortez dans la nature, respirez l’air frais, écoutez le silence.
  8. Suivez vos examens réguliers si vous avez une maladie. Sinon, faire un bilan préventif au moins une fois par an
  9. Ne prenez que les médicaments prescrits par votre médecin. Beaucoup peuvent affecter la mémoire
  10. Évitez les environnements pollués. De nombreux produits chimiques volatils peuvent certainement endommager votre mémoire.
  11. La plupart des troubles de la mémoire secondaires à des traumatismes, des opérations cérébrales ou des accidents vasculaires cérébraux peuvent faire l’objet d’une rééducation.
  12. Si vous avez des problèmes de mémoire qui commencent à interférer avec vos performances professionnelles ou sociales, consultez immédiatement un spécialiste. Corriger le problème tôt est essentiel pour obtenir le meilleur résultat possible.

Davantage à explorer

Mon corps est à moi ainsi que mon coeur

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a signalé lors de la réunion de Davos convoquée par le FORUM ÉCONOMIQUE

Besoin d'aide ?

Je suis là Pour vous aider

Quelque chose n’est pas clair ?

N’hésitez pas à me contacter, et je me ferai un plaisir de répondre à toutes vos questions.